Home / Décryptage / Une nette majorité de Français veut que les Gilets Jaunes renversent Macron avant de le faire juger comme traître enjuivé

Une nette majorité de Français veut que les Gilets Jaunes renversent Macron avant de le faire juger comme traître enjuivé

Captain Harlock
Démocratie Participative
04 janvier 2019

Cela fait approximativement 7 semaines que le mouvement a commencé et une solide base s’est maintenant structurée dans l’opinion publique en dépit de toutes les manoeuvres de Macron.

BFMTV :

55% des Français souhaitent que le mouvement des gilets jaunes se poursuivent selon un sondage publié ce jeudi.

Une majorité de Français (55%, +1) souhaite toujours que le mouvement des gilets jaunes se poursuive et l’amélioration du pouvoir d’achat est désormais en tête des attentes pour 2019, selon un sondage Odoxa Dentsu consulting publié ce jeudi.

45% des personnes interrogées souhaitent au contraire que le mouvement s’arrête, soit un point de moins que lors d’une précédente enquête début décembre.

Je ne sais pas d’où sortent ces 45% ni qui ils sont.

Je ne vois pas davantage pourquoi ils voudraient que le mouvement s’arrête.

Ils ne savent probablement pas eux-mêmes pourquoi.

En ce début d’année, Emmanuel Macron devra retrouver en priorité « la confiance et de la crédibilité auprès des Français » pour 63% d’entre eux, « prouver qu’il est parvenu à baisser les impôts et à améliorer le pouvoir d’achat » (55%) et « mettre un terme à la crise des « gilets jaunes » (48%), selon cette enquête pour Le Figaro et France Info.

Macron n’a certainement pas l’intention de prouver qu’il baisse les taxes puisqu’il a été placé à la tête de la France pour les augmenter.

Je suppose que les Français ont manqué cette partie de son programme.

L’augmentation du pouvoir d’achat (54%) s’inscrit en effet en tête des priorités des Français, qui veulent également voir « diminuer la pauvreté et la précarité en France » (45%) et « baisser le niveau des impôts et des taxes » (41%). La baisse du chômage, régulièrement en tête des préoccupation des Français, est cette fois reléguée au quatrième rang des priorités (32%).

« Les priorités des Français ».

Une telle chose n’existe pas.

Ce qui existe, ce sont les priorités de la finance juive internationale pour la France. Ces priorités consistent à augmenter massivement les impôts, à faire trimer la plèbe pour des salaires réels du niveau de la Roumanie.

Ah oui, j’oubliais : faire charger les CRS sur les plus pauvres d’entre eux à chaque fois qu’ils protestent contre leurs suzerains juifs.

Avec la crise des « gilets jaunes » la confiance dans le gouvernement s’est effondrée: seuls 25% des Français interrogés se disent « satisfaits » de l’action du gouvernement depuis l’élection d’Emmanuel Macron, soit 15 points de moins qu’en avril. 75% (+16) se déclarent en revanche « mécontents ».

Nous aurons toujours ces 25% contre nous. Cette couche de bourgeois dégénérés gouvernés par les juifs avec, pour faire bonne mesure, des millions de métèques.

Macron ne peut changer sa mise en minorité. Il va sûrement tenter d’instrumentaliser quelques attentats pour essayer de se relancer mais la tentative de Strasbourg a largement raté.

D’ailleurs, à cette occasion, on a vu la droite juive tenter de ne plus parler que de « fichés S », d’élaborer des plans fantastiques sur la couleur de leurs futurs bracelets électroniques.

Il va sans dire que cette droite juive n’a pas la moindre intention de changer quoi que ce soit vis-à-vis des bougnoules : il s’agissait simplement de détourner l’attention pour ramener le troupeau révolté dans le marais puant de la démocratie électorale.

Après trois jours de ce petit jeu, tout ce parterre d’enjuivés a du constater, consterné, que ce type de discussions n’intéressait absolument personne. Les gens veulent déporter les musulmans hors d’Europe. C’est une discussion close.

Tous ceux qui veulent encore « débattre » de ce sujet le font pour faire traîner les choses et empêcher le peuple de procéder à l’épuration ethnique de masse qu’il veut.

« Je voulais juste déporter tous les juifs hors de France ! »

Les Européennes vont être une excuse pour essayer de nous faire croire qu’élire des parlementaires inutiles dans un parlement sans pouvoirs va changer la face du monde.

Le parti de l’alcoolo-tabagique Le Pen en tête. Parce que pour cette traînée, il s’agit de sauver la caisse de sa SARL.

Le seul parti qui vaille quelque chose est celui de l’abstention de masse.

Plus l’abstention est massive, plus la clique au pouvoir gouverne seule, coupée du peuple. Ce qui renforce la volonté de renverser le système en totalité.