Home / France / Raciologie : nous avons besoin d’un guide pratique de l’afro-bougnoulisation des villes et villages de France, de Belgique et de Suisse

Raciologie : nous avons besoin d’un guide pratique de l’afro-bougnoulisation des villes et villages de France, de Belgique et de Suisse

Captain Harlock
Démocratie Participative
03 septembre 2018

 

Il y a une chose que j’aimerais que nous fassions, tous, collectivement, c’est un tour de France, de Suisse, de Belgique voire même, du Québec, des villes et campagnes.

Pour faire du tourisme.

Je vais probablement laisser les châteaux de côté pour le moment.

Je voudrais plutôt commencer par les nègres.

Vous êtes nombreux à commenter depuis vos villes et je pense qu’un Guide Michelin de la négrification est utile voire très utile. J’ai personnellement eu une expérience dans le passé qui me fait dire que c’est utile.

Vous prenez une carte, vous prenez la route, vous arrivez dans une ville que vous ne connaissez que de nom, vous allez à l’hôtel et vous découvrez que vous êtes en fait en Algérie.

Donc, un guide est utile.

Par ailleurs, l’idée étant de construire une démocratie réellement participative, c’est l’occasion pour chacun de contribuer à ce balisage.

Si vous voulez nous faire un topo assez net de votre ville, n’hésitez pas : [email protected]

Le guide est assez flexible, on peut mentionner bougnoules et youdis, sans problème. Chinetoques aussi.

Et les tziganes.

Oui, les tziganes, c’est important.

Un premier commentateur nous livre son impression après un tour sur la Loire.

La Loire draine un maximum de touristes étrangers.

C’est un peu l’image qu’ils ont de la France. Enfin, que les Japonais et les Américains ont de la France.

Pour un Japonais, un Français ressemble à peu près à ça :

Les Russes aussi.

Enfin, jusqu’à une date récente.

La France, grâce à la République que le monde entier nous envie, est devenue depuis quelques années l’incarnation de ce qu’il ne faut pas faire. Avec l’Allemagne disons.

Et si des Américains ont vaguement remarqué, depuis le New Jersey, que Paris est une capitale islamique, c’est que cela doit se voir plus ou moins clairement.

Après vous me direz, « si on peut plus prier en pleine rue en France ! ».

Donc, comme je le disais au début, il nous faut un guide pratique de la France négro-bougnoulisée pensée et voulue par les juifs.

Voici le compte-rendu de la région de la Loire par le commentateur lo/ps :

Complètement hors sujet mais je suis allé faire un p’tit tour de vélo le long de la Loire cette semaine (j’aime bien les échappées belles ça me permet de fuir toute cette merde), c’était magnifique globalement, architecture superbe, paysage enchanteur, château de la Loire histoire de notre pays, etc. … quelques observations sur le niveau de bougnoulisation/négrotisation en ville par là ou je suis passé :

Saumur : semble plutôt « propre » j’ai vue un ou deux négro(s) en centre-ville mais globalement du bon Français, en centre-ville des jeunes blancs en terrasses, très peu de wesh, on s’y sentait bien.

Tours : HALLUCINANT ! DES NÈGRES PARTOUT !! C’est l’inondation ! Vraiment partout, partout je suis arrivé du Sud vers le Nord et l’intégralité de Tours Sud semble être uniquement emplie de Noirs, le centre-ville également, sérieusement c’est du délire, j’ai jamais croisé (hormis en IDF) une ville aussi nécrosée que ça. Toute l’avenue Grammont, l’artère de la ville que j’ai remonté, donne l’impression d’être à Bamako … ça m’a fait un de ces chocs bordel ! Et du coup l’environnement va avec le niveau d’africanisation. Ils se garent comme des cons, font les kékés avec leurs bagnoles, tout est dégueulasse partout … Quelques kilomètres plus loin, je m’arrête dans le petit village de Montlouis-sur-Loire pour me mettre un demi, place centrale complètement vide hormis 4 putains de bougnoulots/turcs à glander à la terrasse du PMU avec leur classique « café verre d’eau 5 heures de squat terrasse ».

Amboise : Les félicitations du jury, pas vu un seul négro ou un bougnoule, j’ai jamais vue une ville française aussi blanche honnêtement, félicitation à la municipalité. Que du Blanc partout, pas vu un seul métèque un bougnoule ou un noir (probablement qu’elle ne s’est pas encore vue imposée de constructions de HLM ou logements « sociaux »), et les Ambaciennes de souche avaient l’air très jolies et encore pure, je m’y suis senti très bien et la visite du Clos Lucé était vraiment géniale 🙂

Blois : Magnifique petit centre-ville REMPLI DE BOUGNOULES arrogants qui squattent la rue principale et les bars en face du pont de la Loire, il se font des checks entre eux, je suis arrivé par la Loire via un chemin de randonnée et en arrivant sur le premier rond point asphalté de Blois, première bagnole croisée un couple de gros black puants avec la négresse les pieds sur le tableau de bord … putain bonjour l’image … On a l’impression d’être en région parisienne quel massacre, c’est dommage la Loire est si bel à cet endroit.

Je ne suis pas allé jusqu’a Orléans, mais il m’est écho que cette ville est remplie de nègres dégueulasses et de turcs arrogants, c’est une calamité …

P’tite remarque cependant les gamins de souche que j’ai croisé à vélo ou à pied étaient tous très bien élevés avec un « Bonjour monsieur » très spontané à chaque fois.

Dites-moi à quoi ça sert des arabes sur des terrasses de café en face de la Loire ?

Je veux dire, quel est l’objectif concret ?

Hormis la soif de destruction des juifs et des zombies qui sont leurs associés, il n’y a aucune espèce de raison.

Les arabes ne servent à rien.

Les nègres ne servent à rien.

C’est un fait objectif.

La seule chose tangible qu’ils font, c’est de détruire les endroits où ils viennent s’entasser. Les Français ont la chance d’avoir un des pays les plus beaux du monde et soudainement, ils se sont dit que le refiler à des nègres et des algériens était la seule chose logique à faire.

Ou disons, on leur a expliqué que c’était la seule chose logique à faire.

Le Guide

Par ailleurs, nos lecteurs recherchent souvent des endroits propres au plan racial pour se détendre, seul ou en famille. Il faut donc faire une cartographie, un guide.

Donc, on va simplement créer une catégorie dans le menu où s’accumuleront les descriptions des villes, villages ou terroirs des Démocrates.

Au reste, l’idée doit être largement diffusée, auprès de l’industrie hôtelière comme des politiciens que si d’aventure une commune est islamo-négrifiée, sa réputation sera activement bousillée par les Français racistes qui veulent dépenser leur argent.

« Oui, je voulais savoir s’il y avait beaucoup de nègres par chez vous ? »