Home / Décryptage / Possédée par le démon, la bête hébraïque Lévy vomit sa haine fanatique du peuple français (vidéo)

Possédée par le démon, la bête hébraïque Lévy vomit sa haine fanatique du peuple français (vidéo)

Captain Harlock
Démocratie Participative
12 janvier 2019

La bête juive a peur.

Le bétail goy est entré en rébellion contre sa tyrannie et elle sait que si elle ne parvient pas à rapidement la dompter par la répression la plus sauvage, la catastrophe est au bout du chemin de fer.

Dans un prêche talmudique particulièrement enfiévré, le lévite de la colonie levantine de France a laissé libre cours à sa haine tribale contre le peuple français. Y pointe, derrière les imprécations, l’appréhension de l’inévitable : l’expulsion des juifs de France et d’Europe.

Le juif, une nouvelle fois, dégueule son judaïsme à pleine bouche.

Sputnik :

«Il faut avoir le courage de compter jusqu’à deux et de distinguer: oui, bien sûr, aux réformes sociales; oui, à tout ce qui peut être fait pour créer de l’égalité; mais non à la volonté factieuse de « marcher sur l’Élysée », non au saccage de ces maisons de la République que sont les préfectures ou les ministères, non à l’homophobie, à l’antisémitisme, au racisme anti-immigrés, aux attaques meurtrières contre les policiers. Et ce qui m’attriste presque plus encore, voyez-vous, c’est l’indulgence stupéfiante dont ce type d’actes bénéficie», a-t-il expliqué.

Pour les antisémites, la complainte du juif sonne comme une mélodie divine.

Ce juif nous particulièrement utile.

Il rayonne de sémitisme comme aucun astre de la juiverie ne peut le faire : la moindre de ses prises de paroles est odieuse d’indécence sémitique à n’importe quelle oreille.

Ce sale juif, trônant sur une fortune accumulée sur les malheurs du monde, responsable d’innombrables guerres et massacres, n’hésite pas par exemple à donner des cours d’ouvriérisme à la plèbe.

Quand il n’est pas occupé à attaquer des peuples étrangers.

Cette caricature antisémite vivante est notre meilleur atout médiatique.