Home / France / Consplotisme juif : la bassine à foutre judéo-nègre Schiappa accuse Salvini et Poutine de financer le Boxeur Mythique des Gilets Jaunes

Consplotisme juif : la bassine à foutre judéo-nègre Schiappa accuse Salvini et Poutine de financer le Boxeur Mythique des Gilets Jaunes

Captain Harlock
Démocratie Participative
10 janvier 2019

Abandonner la communication du gouvernement à des femmes alors qu’il affronte la plus grave crise politique depuis un demi-siècle : j’en conviens, Macron est un génie.

Quand ce n’est pas Aurore Bergé et son regard bovin qui s’adresse à la plèbe insurgée, c’est la traînée des juifs Schiappa.

France Info :

« Qui finance les violences, qui finance les casseurs ? » Invitée sur France Inter jeudi 10 janvier, la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a expliqué vouloir vérifier « s’il y a des puissances étrangères qui financent les casseurs et les violences urbaines dans Paris ». Parmi elles, c’est notamment l’Italie qui l’interpelle, « eu égard aux positions de certains responsables italiens ».

Quand les juifs n’ont plus aucune explication pour se justifier, ils sortent leur théorie complotiste de l’ingérence étrangère.

Habituellement, c’est l’homme qu’ils haïssent le plus qu’ils exhibent : Poutine le méchant goy.

Je vois que ces sémites ont commencé à comprendre qu’à chaque fois qu’ils sortaient le complot poutinien, les Blancs avaient deux types de réaction :

  • Rire
  • Attendre les chars russes avec le champagne au frais

Les youdis ont donc décidé de légèrement modifier la formule.

Maintenant, c’est le complot italien international.

Avec un autre méchant goy : Salvini.

Et dire que ces juifs nous accusent en permanence de sombrer dans le conspirationnisme quand nous nous bornons à constater l’ampleur du délire paranoïaque dans lequel cette race maudite nage.

En tout cas, au vu de la panique qui règne au plus haut niveau du gouvernement juif d’occupation, on peut dire que les choses évoluent dans le bon sens.