Home / Décryptage / Cet Acte 8 a été tout simplement fabuleux

Cet Acte 8 a été tout simplement fabuleux

Captain Harlock
Démocratie Participative
06 janvier 2019

Je pense pouvoir dire ce que tout le monde pense en affirmant que l’Acte 8 a été une réussite complète.

En fait, personne ne s’attendait à une mobilisation de cette nature. Surtout pas le gouvernement qui croyait le mouvement fini et se frottait déjà les mains à l’idée de pouvoir crier victoire.

Moi-même, je dois vous avouer que je redoutais un véritable essoufflement. Après tout, cela fait deux mois que le mouvement descend dans la rue. Je me disais, « on risque vraiment de se retrouver avec 20,000 personnes sur toute la France ce coup-ci ».

Mais non.

Le Syndicat France Police évoque le chiffre de 300,000 Gilets Jaunes. J’ai tendance à penser qu’ils étaient plus nombreux mais cela donne un ordre de grandeur.

Les médias juifs ne prétendent plus vraiment être honnêtes. Maintenant, ils assument le fait de sortir n’importe quel chiffre gouvernemental, aussi absurde soit-il.

En l’occurrence 25,000. Ou 12,000.

Bref, la presse juive a abandonné l’idée de paraître crédible. Elle mise désormais sur le matraquage pur et simple d’un chiffre sorti au hasard de la cervelle d’un de ces hébreux.

Pour Macron, c’est une énorme défaite.

Il avait particulièrement misé sur les fêtes de fin d’année pour enterrer le mouvement. Et avec lui, tous ses soutiens.

D’après les différents témoignages que l’on récolte un peu partout, on peut dire que la mobilisation progresse nettement.

La première conclusion à en tirer est simple : l’évaporation du mouvement espéré par le pouvoir judéo-bancaire n’a pas eu lieu.

La crise politique s’installe en conséquence dans la durée.

Macron, de par sa psychologie de fiotte arrogante, ne veut rien céder. Et son « débat national » va se retourner contre lui en mettant en scène sa propre paralysie.

La seconde conclusion, c’est que la stratégie adoptée par Macron qui était celle de l’ordre a lamentablement échoué.

Il n’a pas arrêté depuis deux mois de célébrer l’efficacité de ses flics tout en les soudoyant ostensiblement. Mais ces flics ne parviennent pas à juguler les actions coup de poing ni à mater les masses.

Cet affrontement sur le pont proche de l’Assemblée Nationale a fait le tour du monde.

Le Pont d’Arcole 2.0 si vous voulez avec le Gitan de Massy dans le rôle de Bonaparte.

Et puis, bien sûr, tout le reste.

Les flics peuvent hurler contre les Gilets Jaunes, le fait est qu’ils ont définitivement perdu la bataille de l’opinion.

Leurs syndicats peuvent twitter indéfiniment, ils ont perdu cette bataille.

Parce que le peuple n’a rien perdu de leur augmentation salariale et encore moins des innombrables violences auxquelles ils se livrent contre la population sur ordre de Macron.

Le troisième point, le plus important, c’est qu’au spectacle de cette impuissance s’ajoute la mise en déroute de Griveaux, le porte-parole du gouvernement juif d’occupation.

Après avoir proclamé la fin du mouvement et le succès de la méthode forte, un tel spectacle est cataclysmique.

Les images de ce larbin des juifs fuyant son ministère en courant ont pour effet de rendre plausible la prise de l’Elysée.

Je ne dis pas que la prise de l’Elysée aura lieu mais que cette débâcle va donner de plus en plus d’assurance aux masses qui vont se dire, « on peut vraiment s’emparer de l’Elysée ».

Certes Macron est politiquement fini.

La finance juive le sait et doit déjà réfléchir à une alternative.

Mais elle ne peut pas l’abandonner sous la pression du peuple. Ce serait le début de la fin pour cette république hébraïque.

Les juifs doivent impérativement briser le peuple. Mais maintenant que leur presse ne peut plus répandre ses mensonges, les juifs sont désarmés.

Quand un juif sait qu’il ne peut plus mentir, il se sent d’instinct en danger.

Je vois également un avantage en notre faveur : l’expérience.

Les Gilets Jaunes ont commencé le mouvement en scandant « la police avec nous ». Maintenant, ils ont eu à affronter la totalité des tactiques de diversion à la disposition du régime juif. Plus le temps passe, moins ils peuvent être déstabilisés. Ils s’organisent mieux et font preuve de bien moins de naïveté vis-à-vis du système.

Même l’attentat bidon de Strasbourg n’a pas permis de neutraliser le mouvement.

Toutes ces tentatives de diversion visaient à reprendre l’initiative. Aucune n’a réussi.

Macron va probablement se retrancher et exiger de faire des exemples en multipliant les arrestations, les peines de prison, le placement en résidence surveillée des opposants.

Cette fiotte est assise sur une montagne de dettes et elle ne peut plus augmenter les impôts et les taxes sans alimenter l’insurrection. Que les taux d’intérêts montent et la situation financière deviendra intenable.

Et comme Macron est pris en étau par la gauche et la droite radicales – en plus de l’immense masse des gens apolitiques -, l’impression de forteresse assiégée va se renforcer au fil des semaines voire des mois.

J’espère que la gauche radicale va déverser autant d’huile que possible sur le feu.

Elle a l’air motivé.