Home / Les dernières actualités / Bretagne : des zombies somaliens défèquent un futur djihadiste pour la nouvelle année

Bretagne : des zombies somaliens défèquent un futur djihadiste pour la nouvelle année

Leutnant
Démocratie Participative
03 janvier 2018

Bretons, 2019

La presse judéo-communiste s’enthousiasme pour les djihadistes somaliens qui viennent chier leur progéniture démoniaque aux frais des braves contribuables.

Ouest-France :

Il est né à 7 h 11, mardi 1er janvier, à la maternité de Saint-Nazaire. Ses parents somaliens ont fui la guerre pour arriver jusqu’en Europe.

*Ils ont fui la guerre qu’ils sèment dans leur trou à rats parce que ce sont des rats.

La famille Ali Abdishakur s’agrandit. Le petit Adam est venu au monde le 1er janvier, à 7 h 11, à la maternité de Saint-Nazaire. Ses parents Mohamed et Amal sont tout sourire après des années très dures. Le couple somalien a fui la guerre civile qui déchire le pays et où Mohamed était étudiant en informatique.

Les recrues de Macron pour son fameux programme robotique.

Ils ont dû traverser le Soudan et la Libye, pays également en proie à la violence, puis franchir la Méditerranée jusqu’à l’Italie, à bord d’un petit bateau transportant 190 autres réfugiés.

Arrivé en France en juillet, le jeune couple de 24 ans a été dirigé vers Saint-Nazaire par les services de l’État. Mohamed et Amal ont désormais le statut de demandeurs d’asile. Adam est le cinquième enfant de la famille. Les trois plus grands ont dû rester en Somalie.

Rassurons-nous, la crasse rouge locale doit être à pied d’oeuvre aux côtés de la préfecture pour que ces trois blattes viennent rejoindre la tête de pont familiale.

Ce Mohamed, probablement âgé de 32 ans, est selon toutes probabilités déjà grand-père et nous ne tarderons pas à découvrir que ces trois trésors – futurs Français il va sans dire – ont eux-mêmes engendré trois boucs du démon chacun.

D’ici quelques décennies, la Bretagne devrait ressembler à Mogadiscio.